• Critique de Torched de Ryan Nicholson

    Critique de Torched de Ryan Nicholson

    Année : 2004

    Réalisé par Ryan Nicholson

    Avec Michelle Boback , Daniel Lomas , Tamara Pender , Ryan Haneman et Rob Scattergood

    Résumé : Deanna, infirmière, se fait violer et décide de se venger. Sa vengeance sera à la hauteur de l'acte commis mais parfois
    le cauchemar se prolonge...

    La critique de Cannibal Cunt :

    Il y a maintenant un peu plus de 4 mois , j'avais parlé de Gutterballs , le troisième film de Ryan Nicholson. Malgré pas mal de défauts , j'avais apprécié. Et ce n'est que récemment que je me suis décidé à regarder Torched , le premier film de Ryan Nicholson , qui est en fait un moyen métrage (il dure un peu moins de 50 minutes) et autant le dire : j'en attendais pas mal , surtout au vu des plutôt bon échos que j'en avait. Et me voila , après visionnage , extrêmement déçu ! (je préviens tout de même : difficile de parler de ce qui ne va pas dans le film sans le spoiler , donc si vous désirer le voir sans connaitre de trop sur celui-ci pas la peine de lire la suite)Critique de Torched de Ryan Nicholson

    C'est simple , dès la première scène ce film est bidon. Le moyen-métrage commence par le viol de la jeune infirmière Deanna et dès ce début le film cloche : la scène n'est pas du tout crédible et est plus risible qu'autre chose surtout lorsque le violeur s'écrit de sa plus belle voix de mauvais acteur "t'es bonne comme un dessert" , totalement ridicule. De plus , c'est vraiment mal filmé , très amateur , ce qui se retrouvera malheureusement dans toute le métrage. Ainsi par la suite on va donc suivre Deanna dans sa vie après le viol , ou l'on voit notamment son évolution psychologique. Ce côté la est assez bien fait je dois le reconnaître , le contraste entre son comportement chez elle , très violent et perturbé avec l'attitude joyeuse et la mine joyeuse qu'elle arbore à son travail est assez intéressant et plutôt crédible dans le contexte du film , Deanna cherchant à tout prix à cacher son mal-être et à reprendre une vie normale alors qu'elle est emplie de haine et de tristesse. Malheureusement la piètre jeu d'acteurs des différents personnages y comprit de celui de Deanna limite cet aspect positif tout comme les dialogues globalement peu convaincants mais ça reste intéressant. Et puis il y a l'autre côté du film , puisque en effet le coupable du viol va retourner chez Deanna (tout du moins c'est ce qu'elle croit) et elle va réussir à l'attacher et va le séquestrer , lui faisant subir les pires sévices. Et la le film va verser petit à petit dans le n'importe quoi , multipliant les incohérences et les défauts jusqu’à devenir insupportable.

    Critique de Torched de Ryan Nicholson

    Deanna va donc séquestrer cet homme qu'elle croit être son violeur et le torturer. Mais alors pourquoi faire des tests entre le sang de l'homme séquestré et les particules dans son vagin après le viol ? Pour vérifier si il s'agit bien du violeur ? Alors pourquoi le torturer ainsi si elle n'en est pas sure ? Et effectivement il s'avère que le violeur était en fait le voisin , avec qui Deanna avait forniqué après une soirée arrosée (après le viol donc). Mais en fait qu'est-ce qu'on en sait ? Est-ce réellement lui ? Peut-on réellement juger de sa culpabilité juste parce qu'il a chez lui un masque anti-poussière ressemblant à celui du violeur ? Qui était donc ce mec qui s'était introduit cher Deanna alors , un simple cambrioleur , quelqu'un d'autre qui avait aussi l'intention de violer Deanna ? Le film ne se contente pas d'être amateur et mal joué , il est très brouillon , et beaucoup d'éléments n'ont aucune logique, la palme revenant à la fin lorsque Deanna , après avoir eu une "révélation" quand à l'identité du violeur , arrive chez son voisin qui est en train de baiser avec sa meilleure amie. Elle va donc assassiner brutalement son voisin ainsi que son amie puis aller chercher le docteur avec qui elle travaille et le tuer.  Et la pareil , pourquoi le tuer alors qu'il n'a fait que l'aider depuis le début du film, tout nous est livré ainsi sans explication et sans travail psychologique suffisant afin de justifier tout ses actes illogiques et incohérents. Et même en faisant fit de tout cela ou en arrivant à trouver une logique à se qui en train de se passer à l'écran , le film reste incroyablement long , alors qu'il ne dure que 47 minutes , et l'ennui s'installe tout au long du métrage et l'envie d'éteindre le film est grandissante.

    Critique de Torched de Ryan Nicholson

     

    Finalement , le seul point du film véritablement réussi , ce sont ces scènes gores , Torched comptant quelques scènes particulièrement brutales (une fille se fait trancher la gorge avec une scie circulaire , un homme se fait planter des seringues dans la verge puis griller les testicules au chalumeaux ect ...) mais cela ne suffit clairement pas à faire un bon film. Une grosse déception pour ma part après avoir bien aimé Gutterballs et au vu de la description qui est faite de ce film par les amateurs du genre , film qui est pour de multiples raisons bien mauvais ...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :