• Critique de Faim de Mort Trilogy de François Yagopian

    Critique de Faim de Mort Trilogy de François Yagopian                                                                                                                                                  

    Année : 2015

    Résumé : Un homme se voit prit d’étranges hallucinations lui donnant une faim atroce et une confusion lui faisant croire que le corps humain est un délicieux repas...

    La critique de Cannibal Cunt :

    Aujourd'hui on s'attaque non pas à un film mais à trois courts métrages, œuvre du français François Yagopian, et quelle œuvre ! C'est parti pour une chronique de ces courts home made qui s'imposent parmi les productions les plus gores et folles jamais produites en France, ni plus ni moins ! 

    Critique de Faim de Mort Trilogy de François Yagopian

    Afin de bien structurer cette critique je vous propose de la diviser en trois parties, soit une partie pour chaque segment !

    Faim de Mort

    Voila le plus long des trois Faim de Mort avec une durée d'une quinzaine de minutes ! Il s'agit aussi du moins bon des trois, bien qu'il recèle tout de même son lot de qualités. François Yagopian base une bonne partie de son court sur la comparaison entre de la nourriture et des parties du corps humain. Comparaisons donnant d'ailleurs beaucoup de situations et de séquences à la fois dégoutantes et très drôles (comme cette fraise comparée à un gland arraché, qui lorsque le personnage principal interprété par Yagopian lui même marche dessus, donne un beau jet blanchâtre et visqueux. Je laisse au lecteur le soin d'interpréter quel peut-être ce mystérieux liquide ^^). En effet la principale qualité de ce premier segment est la grosse dose d'humour noir et de mauvais gout qu'il rajoute en plus de son gore bien craspec. Et il faut dire que tout un tas d'atrocités (gland et langue arrachés, dégustation de cervelle ou bras passant dans un ventre ouvert pour ressortir par le vagin) sur fond de musique classique, ça a du panache (à noter que pour cette chronique je vous parle de la version présente sur le DVD sorti chez Unearthed films, mais dans une autre version que j'avais pu voir il y a un bout de temps sur le net ces comparaisons chairs/nourriture étaient sur fond de Rammstein, surement que Yagopian a du changer la musique pour des questions de droits d'auteur, en tout cas cela rends très bien comme cela également) ! Les effets gores sont réussis, je dirais même admirables au vu du budget fort peu élevé et le fait que François Yagopian ait tout fait seul ! Le scénario se permet en plus de développer une histoire, qui n'est certes pas transcendante, mais qui est tout à fait intéressante et bien amenée (que j'éviterais de vous spoiler). Malgré tout ceci n'est pas parfait, beaucoup de choses sont perfectibles et ça n'est qu'un petit court métrage sympathique, pas de quoi crier au génie. Voila qui ouvre bien la voie pour la suite en tout cas !

    Critique de Faim de Mort Trilogy de François Yagopian

    Faim de Mort 2

     Alors la on entre dans une autre catégorie : en seulement 10 minutes, ce second segment délivre bien plus de tout que le premier et ce sur tous les étages. Le gore est bien plus abondant, c'est un véritable déluge sanguinolent qui s'abat sur notre écran, et ce avec des effets spéciaux encore plus réussis et dégoulinants que dans le premier Faim de Mort ! L'humour de mauvais gout est toujours aussi présent et la liste d'atrocités n'en est que plus impressionnante (bébé difforme embroché et dévoré, pénis mordu et arraché, main violemment tranchée en deux hachoir, démembrements ...). C'est aussi beaucoup plus fou que précédemment et des tas d'idées de plus en plus étranges (et géniales) viennent parsemer ces 10 trop courtes minutes (ma scène préféré en matière de loufoque étant cette tête sur laquelle se met à pousser d'énormes verges). Pour finir la réalisation est meilleure, le rendu fait bien moins amateur (franchement un grand bravo quand on sait que le budget n'excède pas quelques centaines d'euros par métrage) et le tout est bien plus dynamique (dans le choix des plans, le montage) : le rythme est tout simplement parfait, les scènes toutes plus gores les unes des autres s'enchainent à une cadence folle avec en plus un apport d'une imagerie blasphématoire (crucifix au dessus d'un mont sanglant de débris humains). Il y a moins de comparaisons entre la nourriture et les éléments humains mais le scénario, dans la continuité du précédent opus, reste tout à fait correct (pareil je vais éviter de le dévoiler) et c'est avec une certaine excitation que j'aborde le troisième Faim de Mort ! 

     Critique de Faim de Mort Trilogy de François Yagopian

    Faim de Mort 3

    Encore un peu plus court que le 2 (9 minutes) mais pas moins de folie et de gore, loin de la ! Ce segment est celui qui regorge le plus d'idées folles, avec cette fois un gros aspect diabolique, avec de nombreux monstres difformes surprenants et originaux. François Yagopian continue d'améliorer sa réalisation, son rythme et ses effets gores tout bonnement excellents avec toujours un budget très restreint. Respect ! La nourriture a quasiment disparue de ce segment mais ce n'est pas plus mal au vu de la dose de mauvais gouts et le gore encore plus fou qui la remplace. Je vais éviter de trop parler de celui-ci pour éviter de me répéter (ce qui est surement déjà le cas ^^) car cela reste du même cru que ce qui a été fait précédemment, Yagopian vient juste une nouvelle fois rajouter plus de gore et d'atrocités démentes ( gland arraché à l'aide d'un tire-bouchon, pluie de tampons sanglants et diverses séquences difficilement descriptibles de par leur folie) et clôt sa trilogie en beauté avec un scénario certes peu élaboré mais largement suffisant et dans la continuité du reste. La fin annonce de plus un "à suivre ..." pour notre plus grande joie, Yagopian serait apparemment en cours de préparation d'un long métrage. Si il délivre autant de gore non stop sur une longue durée et ce avec le même sens du rythme et ce même humour affreux alors moi je demande à voir ! :D

    Critique de Faim de Mort Trilogy de François Yagopian

    En conclusion un très gros coup de cœur pour moi ! Ultra gore, dément, fou, drôle, un essentiel à posséder pour tout fan de gros gore d'autant plus que c'est français. Un réalisateur à soutenir, son potentiel est énorme et il mérite vraiment de la reconnaissance et il a tout mon respect !


  • Commentaires

    1
    Mardi 24 Mai 2016 à 10:32

    Comme quoi, la France peut réaliser de bons films gores ! Pas vu mais il m'intéresse celui là !

    2
    F.Yagopian
    Dimanche 17 Juillet 2016 à 17:01

    bonjour et surtout merci pour cette critique , j'ai rarement vu un article aussi motivant que celui-la ! je suis effectivement sur mon 1er long-métrage intitulé "MORGUE" ... cadavres et scies a amputations sont de sortie ! a très bientôt donc pour 1h30 de décomposition cadavérique bien a l'ancienne ...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :